Editorial

Supervision pour la micro-DOMOTIQUE ou la micro-IMMOTIQUE

La mise en oeuvre de maisons intelligentes ("Smart Home") est dorénavant simplifiée par l''apparition de technologies de télécommunications à haut débit pour Internet et Intranet, tel l''ADSL ou le Câble, mais aussi l''apparition de systèmes de supervision (de type SCADA) complets et fiables à des coûts réduits.
En effet la domotique, la télésurveillance (vidéo surveillance et audio-surveillance) et l''immotique sont accessibles par des progiciels en "Open Source" et des matériels en "Open Hardware".

Stantor intégre nativement le concept de M2M (Machine to Machine dans le cadre de l''"Internet des Objets").
Il utilise les plus récentes technologies standards de télécommunications et du WEB :  ADSL , Cable en Fibre optique, WiFi, CPL (Courant Porteur sur 220VAC/110VAC),  Protocole SOAP, Protocole Websockets-HTML5,  AJAX,  XML/SVG, services WEB, commande par smartphones, WAP2.x (xHTML-MP)...  pour faire communiquer des matériels électroniques d''origine diverse (Webcams, système électronique en "Open Hardware",  matériels embarqués, compteurs électriques, etc..).
 
L''installation de matériels de télécommunications performants (box, modems/routeurs) dans les habitations ouvre la porte à de nouveaux services. Cette mise en réseau  de micro-ordinateurs personnels ou professionnels permet d''envisager une utilisation permanente 24/24 H de serveurs WEB, de serveurs de données et de serveurs d''applications à faibles coûts.

Aprés le micro-ordinateur P.C. -> le Serveur Personnel pour la gestion de maisons intelligentes.

L''existence d''équipements électroniques éprouvés permet actuellement de raccorder les différents capteurs ou actionneurs du domaine de la domotique à un micro-ordinateur du commerce fonctionnant sur des systémes d''exploitation standards et utilisant des progiciels eux aussi standards. Ces progiciels étant soit vendus par des éditeurs soit libres de droits (freeware).

Le mariage de la domotique et des technologies du WEB donne naissance à la:

micro-domotique ou e-domotique.

Le projet STANTOR pour "Système de Télésurveillance Automatique par iNTernet d''Objets en Réseau" est une plate-forme de supervision ouverte permettant d''accueillir, de gérer et de faire interagir en temps réel des matériels de divers fabricants destinés à l''automatisme. Ce projet offre une télégestion des différents équipements de locaux d''habitation ou de bureaux réalisée par une chaîne technique de faible prix dont la robustesse des composants élémentaires n''est plus à prouver.

 Le projet STANTOR est un projet "OPEN SOURCE" (licence GPL). Il est consultable sous  "sourceforge.net" .

Ce produit met en oeuvre un noyau progiciel offrant l''ensemble des fonctions de surveillance et de commande des matériels raccordés à un ou plusieurs micro-ordinateurs via des réseaux utilisant le protocole TCP/IP (INTERNET/INTRANET en IPv4 ou IPv6).

L''ouverture vers des bus de terrain tels que les courants porteurs sur le 220V, les réseaux radio à courte portée (Wi-Fi, 6LowPan, Wireless USB, Zigbee,...) est une composante essentielle du développement de ce projet.

Descriptif général.
L''architecture du système est de type "n tier" + comprenant :   

  • Un navigateur WEB (Firefox, IE, Safari...), un micro-navigateurs (I-Mode, Opera-WAP2, ...).
  • Un serveur WEB Apache sur le micro-ordinateur central.
  • Un serveur de base de données mySQL/MariaDB.
  • Un serveur d''applications spécifiques.
  • Un ou plusieurs micro-ordinateurs pilotants les matériels.

L''ensemble peut être localisé soit sur un seul micro-ordinateur physique soit dans le "Cloud". Dans le cas du "Cloud" les micro-ordinateurs supportant la base de données, le serveur web et les applications spécifiques sont localisés chez un hébergeur (ex: FAI -fournisseur d''accès internet, datacenter privé, etc...). Seuls, les micro-ordinateurs pilotant les matériels restent à proximité de ces équipements.

Descriptif des principaux composants optionnels ou indispensables.

  • Carte électronique d''acquisition et de commande K8061/VM140 connectée via un bus USB au micro-ordinateur.
  • Carte électronique d''acquisition et de commande K8055/VM110 connectée via un bus USB au micro-ordinateur.
  • Carte électronique d''acquisition et de commande "open hardware" Arduino connectée via un bus USB au micro-ordinateur.
  • Carte électronique d''acquisition et de commande "open hardware" Arduino connectée via un réseau Ethernet ou WiFi (Intranet) au micro-ordinateur.
  • Carte électronique d''acquisition et de commande K8000 connectée via un bus I2C au port parallèle du micro-ordinateur.
  • Module de commande X10 (protocole d''échange de données par courant porteur sur le réseau électrique 220V/110V) connecté par une liaison série RS232.
  • Capteurs analogiques et switchs sur bus 1-Wire.
  • Caméras Vidéo sur bus USB.
  • Carte interface pour télécommandes infrarouges universelles (téléviseur, Hifi,...)
  • Compteurs électriques électroniques monophasés et triphasés de type "bleu" connectés via une liaison série RS232.
  • Cartes "son" pour la gestion des microphones et des haut-parleurs.
  • Navigateurs Firefox, IE , Netscape, Safari, Opera.... permettant de visualiser les informations et permettant de commander les actionneurs au travers de formulaires.
  • Micro-navigateurs cHTML pour I-Mode et WML compatibles avec la norme Wap 2.x - WAP 1.x (GSM, GPRS et UMTS) implantés dans les téléphones mobiles ou smartphones permettent d''accéder à des fonctions similaires aux navigateurs WEB.
  • Base de données mySQL avec des modules d''accés écrits en PHP5. Elle enregistre l''ensemble des informations digitales et numériques ainsi que les paramétres des connexions Vidéo et Audio.
  • Serveur de mail Postfix pour la transmission des alarmes par du courrier électronique (e-mail) .
  • Client du serveur de messagerie instantanée XMPP (anciennement Jabbert).
  • Utilisation des protocoles IP standards IPv4 et IPv6 entre les micro-ordinateurs. Ouverture vers les matériels capteurs et actionneurs utilisés dans les réseaux intelligents à faible consommation d''energie ("smart grid").


Stantor - Domodulor utilise les protocoles SOAP (XML + HTTP) et Websocket (HTML5) entre le micro-ordinateur ou le micro-controleur gérant les matériels de terrain et le micro-ordinateur central. Ce dernier peut être localisé éventuellement chez un fournisseur d''accés ("Cloud").
Les développements logiciels sont effectués en langage C, en langage de script PHP5, en SQL, en Javascript/AJAX et en HTML/cHTML/xHTML.
Les distributions Linux supportées  sont Ubuntu, Fedora, Mageia/Mandriva (ou équivalentes).

Stantor sur carte autonome BeagleBone Black.
Une version simplifiée à la seule gestion de cartes électroniques BeagleBone Black existe avec dialogue Homme-machine au travers d''un navigateur Web. Cf la page PRODUITS.

Stantor sur carte autonome Arduino.
Une version simplifiée à la seule gestion de cartes électroniques Arduino Mega, Uno ou Duemilanove existe avec dialogue Homme-machine au travers d''un navigateur Web. Cf la page PRODUITS.

Stantor sous Windows 32.
Une version simplifiée à la seule gestion de cartes électroniques K8055/K8061/K8000 existe sous Windows XP (Windows 32) avec la Base de données Access et avec pages WEB. Cf la page PRODUITS.

Autres Informations.
Quelques pages HTML, Javascript, xHTML (WAP 2.x) du projet sont consultables à partir de la rubrique "capture d''écran" ci jointe.

Un descriptif général avec schémas détaille l''architecture technique de STANTOR, il est disponible à la page WEB description ci jointe (cf Documentation).

Le manuel d''utilisation est disponible à la page WEB manuel d''utilisation ci jointe (Cf Documentation).



Page suivante : Historique


© Copyright 2004-2014 - CMS Made Simple
This site is powered by CMS Made Simple version 1.11.10

© Copyright 2000 - Hubert HERSENT - Projet STANTOR